Port de Thaïlande

ports thailande

Les Ports en Thaïlande

 

La Thaïlande a un littoral de 3.219 km avec plus de 4000 km de voies navigables.

Administration portuaire de la Thaïlande

Ports principaux:

  • Bangkok,
  • Laem Chabang,
  • Map Ta Phut,
  • Rayong,
  • Phuket,
  • Songkhla,
  • Sattahip,
  • Si Racha.

Le développement et la gestion de tous les grands ports en Thaïlande dépendent de l’Administration portuaire de la Thaïlande (PAT). À l’heure actuelle, il y a huit ports internationaux en fonctionnement, dont quatre ports privés équipé et agrée pour la manutention des conteneurs.

 

Administration portuaire de la Thaïlande (PAT)

 

L’Administration portuaire de la Thaïlande (PAT) est une entreprise d’État d’utilité publique sous la supervision générale du Ministère des transports et des communications. Cette administration a pour objectif de créer des infrastructures pour développer l’économie. Les principales fonctions de PAT sont les suivantes:

  • La fourniture de services et d’installations pour les navires et les marchandises.
  • La conduite des opérations de dragage et d’entretien des canaux et des bassins.
  • Superviser la manutention, la manipulation, le déplacement, le stockage et la livraison des marchandises
  • Co-exploitation et co-coordination avec d’autres organismes gouvernementaux concernés et les ports internationaux.
  • Le développement de l’organisation pour faire face aux changements économiques

 

Ports commerciaux actuels

 

  • Klong Toey ou Bangkok Port est le plus grand port en Thaïlande et peut traiter environ 1,5 millions d’EVP / an, la profondeur du bassin du fleuve Chao Phraya est de 8,5 mètres. Bangkok Port est situé sur le côté ouest de la rivière Chao Phraya entre le km. + 26,5 et km. + 28,5 à l’entrée de Prakanong Canal, Klongtoey District, Bangkok.
  • Laem Chabang peut traiter environ 6,9 millions d’EVP / an et la profondeur du port est de 12 mètres. À l’heure actuelle, quatre terminaux sont gérées par des entreprises privées. Laem Chabang Port est situé à Tungsukhla Sous-District, Sriracha district et Banglamung sous-district de la province de Chon Buri. Le port couvre une superficie d’environ 1026 hectares.
  • Sriracha Harbour Deep Seaport était le premier port en Thaïlande en mesure d’accueillir des navires jusqu’à 100 000 porte en lourd L’emplacement de Sriracha Harbour fait de port un port accesible 95% de l’année.

 

Les ports régionaux

 

  • Chiang Saen Port, situé le long du fleuve Mékong à Chiang Saen District, Chiang Rai Province, couvre une superficie d’environ 1,2 hectares face à la rivière du Mékong, en face de la République populaire démocratique du Laos et à côté de la route 1290 (Rimkong route) reliant Chiang Saen et Chiang Khong districts. Le port peut traiter 120.000 tonnes par an.
  • Chiang Khong Port, situé à Chiang Khong Sous-District, Chiang Rai Province. Le port vise à améliorer l’efficacité des services d’import-export et de promouvoir le commerce frontalier entre la République populaire de Chine, la République populaire démocratique du Laos, la Birmanie et la Thaïlande. Le port peut traiter 15.000 tonnes par an.
  • Ranong Port, situé sur la rive est de la rivière Kra Buri, Pak Num Sous-District, Muang District, province de Ranong, couvre une superficie d’environ 51 hectares. Terminal de conteneurs avec une largeur de 30 mètres et une longueur de 150 mètres est capable d’accueillir 1 navire de cargaison de 12.000 EVP à la fois.

 

Nouveau port en eau profonde: Dawei

 

La Thaïlande et la Birmanie ont signé un accord pour développer la zone économique de Dawei en 2008, suivi d’un autre accord en 2012.

Le 30 Janvier 2015, le Japon a accepté de participer au projet. Il a été révélé qu’ils participeront à partenariat égal à la Thaïlande et la Birmanie dans la coopération pour le développement de la zone économique de Dawei et ont l’intention de fournir un soutien technique et financier pour le projet.

 

Expansion des ports en Thaïlande

 

L’Administration portuaire de la Thaïlande, en tant qu’organisme responsable, a mis en œuvre un plan d’expansion du port en développant le second bassin et en invitant la participation du secteur privé sur un Build-Operate-Transfer (BOT). Il est prévu qu’à la fin de la deuxième bassin, la capacité du port de Laem Chabang augmentera à 3,5 millions d’EVP.

 

Songkhla et Phuket Ports ont été développés pour servir le sud de la Thaïlande.

Le PAT, qui gère actuellement cinq ports à Bangkok et provinces, a signé un contrat avec des consultants pour une étude sur l’expansion du port de Laem Chabang à Chon Buri. L’étude vise à mettre le port aux normes internationales, mais aussi aux normes écologiques. Via la technologie moderne et les dernières innovations, le port devrait offrir des services plus rapides, réduisant le temps d’attente pour chaque navire.

Laem Chabang a connu deux phases de développement jusqu’à présent et est sur la troisième phase de construction maintenant. La troisième phase lèverait la capacité du port à un maximum de 18 millions d’EVP. Actuellement, suites aux deux premières phases d’expansion, Laem Chabang peut accueillir jusqu’à 10 millions d’EVP. La fin des travaux est prévu en 2019 et répondra à la croissance rapide du commerce maritime international de la Thaïlande. L’expansion vise à transformer Laem Chabang en port principal de la région du sous Mékong, et in fine concurrencer Singapour.

 

Port de Bangkok

 

À l’heure actuelle, le port de Bangkok traite 54% des exportations et des importations totales de la Thaïlande. Le projet d’agrandissement comprend un nouveau quai de deux kilomètres de long, 900 m de large et 15m de profondeur pour acceuillir les grands navires directement. Il prévoit également de construire des voies ferrées jumelles qui relieront le nord-est du pays directement au port. Le chemin de fer à deux voie du Nord s’étendra de Kaeng district Khoi de la province de Saraburi à travers la province de Chachoengsao vers Laem Chabang, tandis que quatre routes déja existantes seront élargies pour les camions porte containers.

 

Les voies navigables intérieures

 

En plus des ports maritimes, la Thaïlande a 4.000 km de voies navigables qui contribuent grandement au transport dans le pays.
Le Département de la marine du ministère des Transports prévoit un développement de la logistique fluviale, de qui comprennent la construction d’une deuxième terminal de fret à Ayudhya. Le but étant de réduire les couts et l’accessibilité en province.

Conclusion

 

La Thaïlande investi beaucoup dans le développement de ces infrastructures portuaires. Ces investissements sont ouvert au capitaux privés, et ont pour but de diminuer les cout et d’accroitre la compétitivité et les investissements étrangers.

DEVIS GRATUIT