License Import/Export

Avocats à Bangkok

Notre force réside dans notre réseau, que nous mettons à disposition pour tout nos clients. Nous offrons tout un large panel de services, aujourd’hui indispensable à tout entrepreneurs, quelque soit sa taille et son marché.

Note Siam : Notre but est de construire une relation à long terme, en maitrisant tout les aspect technique, opérationnel, logistique, administratif et juridiques.

Notre équipe est multilingue, et spécialisée dans son domaine, ce qui garantit un service dédié, optimal et un suivi opérationnel et commercial régulier. Nous travaillons les micro entreprises comme les multinationales.

Nous avons choisi comme pays la Thaïlande, car ce pays est stratégiquement placé en Asie du sud est. Bangkok et ces infrastructures portuaires et aéroportuaires offre une plateforme logistique idéale. Bien sur notre service ne se limite pas à la Thaïlande, mais nos bureaux à Bangkok nous mettent au centre de l’ASEAN.

Nous nous sommes développé rapidement, et ceci grâce à nos clients qui nous ont fait confiance.

Info Siam : Nous sommes le leader francophone pour les services logistiques, nous avons aujourd’hui une clientèle varié, dynamique et satisfaite.

Faire du business en Thaïlande: Attention Licence requise

Si vous envisagez la perspective d’établir une succursale en Thaïlande ou de créer une entreprise, les décisions exigent la prise en compte de nombreux facteurs, en particulier si vous souhaitez procéder conformément à la loi thaïlandaise.

Vous aurez besoin de décider quelle forme d’entité commerciale correspond le mieux à votre projet .

Conseil Siam: Bien qu’il existe de nombreux services «business consultant» fournissant des services d’enregistrement des entreprises, il est judicieux de prendre conseil auprès d’un avocat professionnel agréé par la chambre de commerce Franco-thai.

Les créations d’entreprises par des fonds étrangers sont en hausse ces dernières années.
Depuis la prise au pouvoir des militaires, Les investisseurs étrangers continuent de faire confiance a la Thaïlande. En effet ce pays possède des infrastructures de qualité, une main-d’œuvre qualifiée, et bon marché. Le libre échange, la stabilité sociale, un placement géographique stratégique, et le confort de vie, font de la Thaïlande, une destination de choix pour investir.

Conseil Siam : Sécurisez vos investissements avec nous, nous travaillons avec les meilleurs avocats, francophone qui sauront vous guider et vous conseillez.

FDA (Food and Drug Administration) en Thaïlande

L’importation de produits pharmaceutiques, d’aliments, de compléments alimentaires, de produits pour la santé animale, de dispositifs médicaux, de produits cosmétiques ou d’autres substances médicales et dangereuses en Thaïlande nécessite une inscription auprès de la Food and Drug Administration of Thailand (FDA). 

Enregistrement des médicaments en Thaï

La FDA thaïlandaise exige que les importateurs et les fabricants en Thaïlande obtiennent l’approbation de la FDA avant d’importer ou de fabriquer des médicaments ou des produits médicaux en Thaïlande. La FDA classe les médicaments, il y a : des médicaments généraux, des médicaments traditionnels et des médicaments vétérinaires. Chaque catégorie a des exigences d’inscription distinctes. Les médicaments généraux sont regroupés en catégories distinctes : les médicaments génériques, les nouveaux médicaments et les nouveaux génériques.

Info Siam : Chaque catégorie de médicaments comporte également un ensemble distinct d’exigences en matière d’inscription.

Enregistrement des dispositifs médicaux en Thaïlande

Les appareils médicaux sont réglementés par une division spécialisée dans la FDA thaïlandaise. Les appareils médicaux nécessitent des licences ou des enregistrements. La FDA thaïlandaise regroupe des appareils médicaux en 3 classes :

Appareils médicaux de classe 1 :

Préservatifs, gants chirurgicaux, seringues et trousses de diagnostic.

Appareils médicaux de classe 2 :

Dispositifs de rééducation, trousses de mesure du taux d’alcoolémie, implants en silicone et trousses d’essai autres que pour des raisons diagnostiques. La classe 2 exige un certificat USFDA.

Appareils médicaux de classe 3 :

Catégorie de dispositifs à risque le plus bas.

Enregistrement des cosmétiques en Thaïlande: CLIQUEZ ICI

La FDA thaïlandaise classe les cosmétiques en deux catégories en fonction de la composition des ingrédients des cosmétiques :

Cosmétiques contrôlés : les produits cosmétiques fabriqués à partir d’ingrédients contrôlés nécessiteront une notification de produit auprès de la FDA avant que les produits ne soient autorisés à être commercialisés. Le processus de notification est normalement terminé en un jour.

Cosmétiques spécialement contrôlés : Les cosmétiques fabriqués avec des ingrédients spécialement contrôlés nécessitent une inscription, ce qui nécessite généralement 30 jours ouvrables.

Note Siam : Les cosmétiques ne contenant pas d’ingrédients contrôlés ou spécialement contrôlés sont actuellement classés comme produits cosmétiques généraux.

Enregistrement des substances dangereuses

Conformément à la loi sur la substance dangereuse de la Thaïlande, la FDA thaïlandaise classe les substances dangereuses en quatre types selon le degré de danger:

Substances dangereuses de type 1 :

Produits à faible degré de danger qui doivent être surveillés. L’importation, l’exportation, la fabrication ou la possession d’une substance de type 1 en Thaïlande n’exige pas de licence ou d’enregistrement, mais des critères et des procédures spécifiques doivent encore être respectés.

Substances dangereuses de type 2 :

Produits qui doivent être à la fois surveillés et contrôlés. Le type 2 requiert une notification du produit à la FDA, à l’inscription et à la conformité à des critères spécifiques.

Substances dangereuses de type 3 :

Les produits présentant un degré de danger plus élevé nécessitent une procédure de contrôle plus stricte. Le type 3 doit obtenir un permis de la FDA et un certificat d’enregistrement.

Substances dangereuses de type 4 :

Produits susceptibles de compromettre le bien-être des consommateurs, des animaux, des plantes, des biens ou de l’environnement. La loi thaïlandaise interdit l’importation, l’exportation et la possession de substances de type 4 en Thaïlande.

Visitez notre article dédié pour plus d’informations sur le transport de produit dangereux.

Enregistrement alimentaire en Thaïlande

L’importation de produits alimentaires contrôlés en Thaïlande exige l’enregistrement auprès de la FDA thaïlandaise et les étiquettes doivent être entièrement traduites en langue thaïlandaise. Les aliments doivent être analysés, y compris les détails de la transformation et les ingrédients pour répondre aux normes thaïlandaises de la FDA; une licence de fabrication distincte doit également être approuvée. Les licences d’importation doivent être renouvelées tous les 3 ans.

Visitez notre article dédié pour plus d’information sur l’import/export de fruits en Thaïlande

license exportation thailande

Licence d’importation et d’exportation 

Pour être préparé pour l’intégration des économies régionales de l’Asie du Sud-Est (SEA) en 2015 et pour soutenir les opérateurs commerciaux thaïlandais à rivaliser avec l’autre dans SEA, nous avons des avocats des services notariés pour effectuer les services suivants :

1) Détails de votre produit

Le type de matériel, la quantité, les ingrédients du produit, les formules de produits et les informations concernant les produits.

Info Siam : Cette information aidera votre avocat à déterminer quelles licences sont requises, par exemple Licence de la FDA pour la nourriture et les médicaments, Licence d’importation de bois du Service forestier, Licence d’exportation minérale.

De plus, votre avocat peut vérifier si le produit est interdit à l’exportation. Votre avocat vous aidera également à rechercher une exemption d’impôt en vertu d’un traité afin de vous aider à économiser des coûts.

2) Catalogue de produits (le cas échéant)

3) Nom commercial, Enregistrement des marques en Thaïlande, Brevets

4) Plan de présence physique dans la juridiction : Documents d’Incorporation d’une personne morale en Thaïlande, c’est-à-dire une société à responsabilité limitée

Nous avons besoin de cette information pour vous assurer que vous avez quelqu’un en Thaïlande pour recevoir les marchandises et effectuer le dédouanement.

Aide Siam : Si vous n’avez pas une telle personne, nous pouvons vous conseiller à ce sujet et vous aider à en créer un.

Importation en Thaïlande

Lorsqu’une expédition arrive en Thaïlande, les importateurs doivent déposer une déclaration de marchandises et des pièces justificatives pour les importations avec un agent des douanes au point d’entrée.

Les détails juridique

La cargaison importée ne peut engager juridiquement la Thaïlande qu’après l’arrivée de l’expédition dans le port d’entrée, la livraison des marchandises a été autorisée par la douane et les taxes et droits applicables ont été payés. Il incombe à un importateur d’organiser l’examen et la libération de la cargaison importée. De plus, selon la nature des importations et indépendamment de la valeur, les importateurs devront peut-être obtenir un permis pour faciliter l’autorisation des importations. Certaines, non tous, des marchandises nécessitant un permis et les organismes émetteurs de permis concernés doivent être contactés avant l’importation.

Exportation depuis la Thaïlande

Les marchandises destinées à être exportées en provenance de Thaïlande sont soumises à des procédures normales d’exportation. Aux fins de la douane, une exportation est l’enlèvement de marchandises par bateau ou avion d’un endroit en Thaïlande à un endroit en dehors de la Thaïlande. Tous les produits exportés de la Thaïlande sont soumis au contrôle douanier et doivent être signalés aux douanes.

Le rôle des douanes dans l’exportation de marchandises est de veiller à ce que tous les produits exportés de la Thaïlande soient signalés; et administrer des contrôles au nom des organismes émetteurs de permis sur l’exportation de marchandises restreintes.

Info Siam : En outre, les douanes recueillent également des informations concernant la nature et le volume des exportations pour aider le gouvernement et l’industrie dans les politiques et la prise de décision.

Sauf exonération spécifique, les marchandises ne peuvent être chargées sur un navire ou un avion à des fins d’exportation, à moins qu’elles ne soient exportées dans le système douanier et que leur exportation soit approuvée.

Note Siam : La plupart des demandes de déclaration d’exportation sont soumises par voie électronique via le système e-Export.

license importation

Infraction aux douanes Thaïlandaises

Les douanes thaïlandaises ont été chargées d’appliquer les lois douanières et connexes pour d’autres organismes gouvernementaux, par ex. la Direction de l’alimentation et de la drogue, le Département de l’élevage, le Département des pêches, le Ministère du commerce, etc. Ces autres organismes ont besoin de savoir ce que les gens apportent ou exporte de la Thaïlande, mais ils ne sont pas toujours aux ports d’entrée / de sortie. Les douaniers thaïlandais sont toujours aux ports d’entrée / sortie, car leur mission principale est de faciliter et de contrôler la circulation des marchandises à travers les frontières. Les produits dont nous avons besoin pour éviter d’entrer en Thaïlande sont ceux qui nuiraient à la santé communautaire, à la sécurité publique ou à la vie domestique et animale domestique.

Conseil Siam : Avant de partir pour votre voyage à l’étranger, il peut être nécessaire de questionner les douanes ou d’autres organismes gouvernementaux compétents au sujet des éléments que vous prévoyez de ramener après votre voyage afin d’être sûr que ce ne soit limité ou interdit.

Marchandises interdites et restreintes

Les informations suivantes décrivent de manière générale ce que les produits sont interdits ou restreints, où vous pouvez obtenir plus d’informations sur le contrôle et, dans le cas des marchandises restreintes, demander l’autorisation d’importer / exporter.

Marchandises interdites

Ce sont des produits pour lesquels l’importation ou l’exportation de Thaïlande sont interdites. Toute personne qui importe ou expédie des produits interdits est considérée comme commettant des infractions et sous réserve des pénalités indiquées dans la législation nationale pertinente.

En outre, une telle activité est également considérée comme une infraction aux articles 27 et 27 bis de la Loi douanière B.E. 2469. Il est interdit par la loi d’introduire ou de renvoyer les articles suivants en Thaïlande- :

  • Objets obscènes / littérature / images
  • Matériel pornographique
  • Marchandises avec drapeau national thaïlandais
  • Des narcotiques, par exemple, la marijuana, le chanvre, l’opium, la cocaïne, la morphine, l’héroïne
  • Fausse monnaie, obligations ou pièces de monnaie
  • Faux sceaux royaux / phoques officiels
  • Produits de droit d’auteur piratés, p. Ex. bande musicale, CD, VDO, logiciels, etc.
  • Produits de contrefaçon

Marchés restreints

Ce sont des marchandises dont l’importation et l’exportation sont limitées par la loi et exigent donc un permis des organismes gouvernementaux concernés. Toute personne importe ou exporte des marchandises restreintes est considérée comme commettant des infractions et sous réserve des pénalités indiquées dans la législation nationale pertinente. De plus, une telle activité est également soumise à l’infraction prévue aux articles 27 et 27 bis de la Loi douanière B.E. 2469.

Le ministère du Commerce désigne des catégories de biens qui font l’objet d’un contrôle des importations, qui prend généralement la forme d’une autorisation et d’une licence. Bien que ces contrôles soient libéralisés, actuellement plus de 50 catégories de produits ont besoin de licences d’importation du ministère du Commerce. Ces catégories sont souvent modifiées par des notifications du ministère du Commerce. Une licence d’importation de l’un des articles à autorisation restreinte doit être obtenue auprès du ministère du Commerce avant l’importation. La demande de licence doit être accompagnée d’une commande de fournisseur, d’une confirmation, d’une facture et d’autres documents pertinents.

Info Siam : En plus de la Loi qui impose les contrôles susmentionnés, un certain nombre de marchandises font également l’objet de contrôles à l’importation sous d’autres organismes compétents.

Ceux-ci inclus :

  • L’importation de produits pharmaceutiques, alimentaires et complémentaires nécessite des licences antérieures de la Food and Drug Administration, du ministère de la Santé.
  • L’importation ou l’exportation d’objets d’art ou d’objets d’art, qu’ils soient enregistrés ou non, nécessite l’autorisation du Département des Beaux-Arts.
  • Les importations d’armes et de munitions, d’explosifs, de feux d’artifice et d’armes à feu réelles et répliques nécessitent une autorisation appropriée du ministère de l’Intérieur. D’autres armes, comme les dispositifs à choc électrique, doivent également être déclarées. Certains de ces articles peuvent nécessiter un permis, avant l’importation.
  • La Loi sur les cosmétiques stipule que, dans le but de protéger la santé publique, tout importateur de cosmétiques contrôlés doit fournir le nom et l’emplacement du bureau et du lieu de fabrication ou de stockage des produits cosmétiques, de la catégorie ou du genre de produits cosmétiques à importer, et les principaux composants du cosmétique.
  • L’importation de la faune sauvage, de la flore, du poisson et d’autres faune aquatiques nécessite l’autorisation du Département du parc national, de la conservation de la faune et de la végétation, du ministère de l’Agriculture ou du ministère des Pêches, selon le cas.

Les douanes thaïlandaises sont chargées d’arrêter l’importation et l’exportation de marchandises interdites. En outre, il est également désigné pour intercepter l’importation et l’exportation de marchandises restreintes, en veillant à ce que toutes les lois et règlements pertinents soient suivis correctement. La liste complète des produits interdits et restreints ainsi que des informations sur le contrôle et, dans le cas des marchandises restreintes, les autorisations d’importation / exportation, peuvent être obtenues auprès du ministère du Commerce extérieur, ministère du Commerce. 

Monnaie étrangère

Il n’y a pas de limite au montant de la monnaie étrangère que vous pouvez apporter ou sortir de la Thaïlande. Toutefois, vous devez le déclarer en douane si vous détenez des devises étrangères avec un montant total dépassant 20 000 USD ou son équivalent.

Exporter la licence d’importation

L’exportation et l’importation peuvent être compliquées et la licence appropriée dépend des produits que vous souhaitez exporter ou importer.

Conseil Siam : Avant de contacter votre avocat pour vous aider à obtenir les licences, assurez-vous que vous avez préparé ce qui précède.

DEVIS GRATUIT