VOUS CHERCHEZ UN STAGE EN THAILANDE ?

Stage logistique et transport Ă  Bangkok, ThaĂŻlande

Chez Siam Shipping, nous avons aussi pour mission de former des jeunes Ă©tudiants Ă  l’excellence et Ă  la maĂźtrise parfaite de la logistique internationale.

Nous recrutons 2 stagiaires par semestre, la plupart du temps étudiant en école de commerce, de bac +1  à bac + 5. Nous leur apportons une formation complÚte, bien plus intéressante que la théorie apprise en classe.

Egalement nous les formons sur les derniĂšres technologie liĂ©es Ă  l’import export, et leur apportons une rĂ©elle plus value, qui nous l’espĂ©rons leur sera bĂ©nĂ©fique aprĂšs leurs diplĂŽmes.

AprÚs avoir reçu énormément de remerciements de la part de nos étudiants, nous avons décidé de publier quelques récits de nos anciens stagiaires, qui ont répondu à un simple questionnaire.

 


 

Interview de Thibault – 21 ans – 6 mois de stage – AnnĂ©e de cĂ©sure

Comment avez-vous trouvé votre stage en Thailande ? tibo stagiaire

J’ai trouvĂ© mon stage grĂące a un blogueur trĂšs populaire, Xavier en Thailande.  AprĂšs avoir cherchĂ© partout sur internet sur des sites comme Indeed, Monster, L’étudiant ou mĂȘme des agences de stages, je me suis tournĂ© vers lui qui proposait de placer des stagiaires et oĂč il y avait beaucoup plus d’offres, en quantitĂ© et en qualitĂ©. J’ai Ă©tĂ© introduit de cette maniĂšre Ă  Siam Shipping, et j’ai passĂ© un entretien via Skype.

Pourquoi faire un stage chez Siam Shipping ?

Faire un stage chez Sino Shipping, c’était d’abord l’occasion d’apprendre. PremiĂšrement, dĂ©couvrir le monde la logistique qui Ă©tait trĂšs obscur pour moi, et qui n’était pas forcĂ©ment mon domaine de prĂ©dilection. NĂ©anmoins, la logistique reste un domaine clĂ© peu importe l’activitĂ© professionnel que l’on souhaite mener. MaĂźtriser la logistique Ă©tait donc un objectif Ă  remplir, aussi bien d’un point de vue personnel que professionnel, tout le monde est confrontĂ© au transport ! DeuxiĂšmement, se former aux techniques du marketing digital et du rĂ©fĂ©rencement est un pari pour l’avenir. Internet prenant toujours plus de place dans nos vies, maĂźtriser les techniques marketing Ă  succĂšs sur le net ouvre la porte Ă  de nombreuses opportunitĂ©s, surtout si on souhaite lancer sa propre activitĂ© e-commerce ou blogging.

Pourquoi avoir choisi la Thailande ?

L’un des gros points fort de ce stage, c’est l’expatriation. L’Asie est une rĂ©gion du monde qui m’était alors totalement inconnue, et au vu de la croissance du continent et de son futur statut de pĂŽle Ă©conomique mondial, il Ă©tait trĂšs intĂ©ressant d’en dĂ©couvrir (une partie) de sa culture. La ThaĂŻlande, de par sa culture, ses paysages, sa capitale dynamique s’imposait comme la destination idĂ©ale. Le niveau de vie y Ă©tant particuliĂšrement abordable pour un Ă©tudiant a aussi pesĂ© dans la balance. Il existe des tonnes d’activitĂ©s Ă  faire : temples, musĂ©es, trek, plongĂ©e 
 et ses paysages sont tout bonnement magnifiques. De plus, il est trĂšs facile et bon marchĂ© de se dĂ©placer dans le pays.

Quelles sont vos principales missions ?

Le stage se divise en deux volets :

  • Marketing Digital : Cela consiste principalement Ă  produire du contenu pour amĂ©liorer le site internet et son rĂ©fĂ©rencement sur les moteurs de recherche. Articles, page et mĂȘme vidĂ©o, on crĂ©e du contenu original ou traduisons de l’anglais des ressources documentaires sur les thĂ©matiques de l’import-export avec la Chine ou la Thailande.
  • Vente : Cette partie est consacrĂ©e Ă  la vente et au service client de notre offre de service logistique. Nous recevons demandes et coordonnĂ©es de prospects intĂ©ressĂ©s par nos services et nous traitons leur demande. L’objectif est de fournir au client le service le plus adaptĂ© en fonction des caractĂ©ristiques de son envoi et de ses exigences. Nous travaillons avec nos agents français et chinois pour obtenir les solutions disponibles et les prix. Nous fournissons ensuite au client un devis dĂ©taillĂ© et l’assistons tout au long du processus. L’objectif Ă©tant de vendre, nous travaillons nos compĂ©tences commerciales et l’art de la nĂ©gociation.

Quelles différences majeures avec la France ?

La diffĂ©rence la plus Ă©vidente est d’abord le climat : la chaleur et l’humiditĂ© tropicale est la chose qui vous frappe le plus Ă  la sortie de l’aĂ©roport. C’est ensuite la gastronomie qui contraste le plus avec nos habitudes françaises ; ici pas de baguettes, vins, fromages. La nourriture se compose essentiellement de riz et poulet/porc cuisinĂ© Ă  toutes les sauces. La cuisine thaĂŻe n’en reste pas moins dĂ©licieuse, les Ă©pices, les herbes aromatiques rendent la nourriture particuliĂšrement savoureuse. Évidemment, la barriĂšre de la langue est un vĂ©ritable obstacle au quotidien.

Etes vous rémunÚre pour ce stage ?

Je ne perçois pas de salaire fixe. J’ai en revanche des commissions sur les ventes que j’arrive Ă  conclure, Ă  hauteur de 10% sur le bĂ©nĂ©fice de chaque opĂ©ration.

Combien de budget faut-il prévoir pour vivre à Bangkok ?

Pour pouvoir vivre convenablement sans aucune restriction, un budget de 1000€ fait largement l’affaire. Avec ce budget, vous pouvez trouver un logement bon marchĂ© (appart 25 m2), manger dehors Ă  tous les repas dans les restaurants de rue (3€ / repas) et mĂȘme sortir rĂ©guliĂšrement. De plus, vous aurez assez d’argent pour faire des voyages de quelques jours aux quatre coins de la ThaĂŻlande.

Au niveau logement, est ce facile de trouver ?

Trùs facile. Le site ddproperty.com regroupe beaucoup d’annonces de logements à louer à Bangkok, il suffit de planifier une visite avec l’agent puis de faire votre choix.

Pouvez-vous vous déplacez facilement ?

Le réseau de métro est assez performant et bon marché. Il vous permet de vous déplacer dans la ville rapidement. Sinon, les taxis par centaines qui écument la ville sont trÚs économiques.

Au niveau du Visa comment ça se passe ?

Venu sous visa touristique, il suffit de faire sa demande de visa dans l’ambassade de ThaĂŻlande de son pays d’origine en fournissant tous les documents nĂ©cessaires. Cela coĂ»te environ 30€. Ce visa donne droit Ă  deux mois de sĂ©jour en Thailande, prolongeable d’un mois supplĂ©mentaire. Pour prolonger, il suffit de se rendre Ă  l’immigration puis de fournir les documents et l’argent nĂ©cessaire.

Malgré le travail est-il possible de voyager ?

Bien sĂ»r. Étant en tĂ©lĂ©travail, libre Ă  moi de gĂ©rer mon temps comme je le souhaite. Je peux donc partir n’importe oĂč en Thailande et gĂ©rer mon travail depuis mon ordi/portable.

Cette expĂ©rience vous a ‘elle apporter un rĂ©el plus ?

Évidemment. Les connaissances et les compĂ©tences acquises au cours de ce stage seront de vĂ©ritables atouts dans ma future vie professionnel. D’un point de vue personnel, l’immersion de 6 mois en ThaĂŻlande fut une expĂ©rience trĂšs formatrice et le pays, magnifique, a Ă©tĂ© le lieu de dĂ©couvertes extraordinaires et l’occasion de voyages fabuleux.

SI c’était Ă  refaire. Le referiez-vous ?

Je le referais 100 fois.

Que conseilleriez vous a un Ă©tudiant cherchant un stage a l’étranger ?

De rester motivĂ© et de bien choisir sa destination en fonction de ses attentes. Le but Ă©tant au dĂ©part de travailler, il faut trouver un poste dont les missions sont intĂ©ressantes et dans un milieu qui le passionne. Ensuite, le choix de la ville/pays est primordial pour ĂȘtre sĂ»r de se sentir Ă  l’aise et de profiter au maximum de son expĂ©rience.

 


 

Interview de Ivan, 22 ans, 6 Mois – Stage conventionnĂ© Master 1

Comment avez-vous trouvé votre stage en Thaïlande ?ivan-stagiaire

Un stage qui m’a permis d’acquĂ©rir une nouvelle expĂ©rience Ă  l’international, qui plus est en Asie du Sud-Est qui reprĂ©sente un des centres nĂ©vralgiques du commerce mondial. J’ai pu apprendre Ă  comment gĂ©rer un site internet via les taches attribuĂ©es Ă  un SEO. De plus, le stage m’a donnĂ© aussi l’opportunitĂ© de gĂ©rer moi-mĂȘme les demandes clients. J’ai trouvĂ© cette partie trĂšs gratifiante Ă©tant donnĂ© que l’on accompagne le client tout a long du processus pour aboutir dans certains cas Ă  un contrat pour la prise en charge de ces marchandises.

Pourquoi faire un stage chez Siam Shipping ?

L’entreprise permets aux stagiaires une certaine flexibilitĂ© ce qui est un vrai plus pour tous les Ă©tudiants souhaitant visiter parallĂšlement les richesses que proposent la ThaĂŻlande. De ce fait, du moment que le stagiaire remplit les tĂąches qui lui sont confiĂ©es, il jouit d’une certaine libertĂ©. De plus, connaĂźtre tout le processus de la logistique est aussi un atout non nĂ©gligeable pour quiconque souhaite travailler dans le commerce. Les tĂąches de SEO sont aussi trĂšs intĂ©ressantes dans la mesure oĂč elles permettent de dĂ©velopper des compĂ©tences liĂ©es Ă  la gestion d’un site internet et qui paraissent indispensables de nos jours avec l’omniprĂ©sence d’internet et des nouvelles technologies (cf e-commerce).

Pourquoi avoir choisi la Thaïlande ?

J’ai choisi la ThaĂŻlande car j’ai toujours souhaitĂ© vivre en Asie du Sud-Est et Ă©tant donnĂ© que Bangkok est une ville assez dĂ©veloppĂ©e avec de multiples opportunitĂ©s professionnelles c’est donc tout naturellement que mon choix c’est portĂ© sur la ThaĂŻlande. La situation gĂ©ographique en fait d’autant plus un pays stratĂ©gique pour le commerce en Asie et mondial. Enfin, contrairement aux autres mĂ©galopoles asiatiques comme Hong Kong ou Singapour, la ThaĂŻlande est un pays abordable pour les Ă©tudiants ce qui en fait aussi un avantage non nĂ©gligeable.

Quelles sont vos principales missions ?

Je peux diviser le stage en deux parties distinctes. PremiĂšrement la partie que je vais nommer « SEO » comprenait la rĂ©daction d’articles informatifs pour les importateurs souhaitant acheter en Chine ou plus globalement en Asie. A cette tĂąche, s’ajoutent pour certains cas un travail de recherche notamment pour les « destinations guide » pour un pays en particulier.

La deuxiĂšme tĂąche consistait Ă  gĂ©rer les demandes de devis de clients principalement en provenance de Chine vers la France. Dans un premier temps, ce travail Ă©tait surtout de la relation client notamment pour rĂ©colter toutes les informations nĂ©cessaires Ă  Ă©tablir un devis prĂ©cis pour l’acheminement des marchandises. AprĂšs avoir rĂ©coltĂ© l’ensemble de ces informations, grĂące Ă  l’aide d’agents, on pouvait proposer un prix au client rĂ©pondant aux mieux Ă  ces attentes.

SI le client donnait suite,  il convenait de faire en sorte que toute l’acheminement se dĂ©roule sans accroc jusqu’à la rĂ©ception des marchandises par le client.

Quelles différences majeures avec la France ?

Bangkok est une mĂ©galopole qui s’apparente Ă  une fourmiliĂšre de 16,5 millions d’habitants, c’est donc une ville qui ne dort jamais et qui a aussi tous les dĂ©fauts que peut avoir une ville si densĂ©ment peuplé : pollution, chaleur, bruits


Cependant en dehors de Bangkok c’est une toute autre ThaĂŻlande qui s’offre Ă  vous, avec le Nord plus paisible avec un climat plus agrĂ©able due Ă  l’altitude et le Sud ou les Ăźles paradisiaques ont fait le succĂšs du pays. C’est donc en comparaison avec la France un pays trĂšs diversifiĂ©.

En ce qui concerne le monde du travail, ils existent des barriĂšres notamment en matiĂšre de communication. MĂȘme si de plus en plus de thaĂŻlandais essayent et apprennent l’anglais cela reste marginale et il peut s’avĂ©rer difficile de communiquer car peu d’entre eux parlent la langue de Shakespeare. De plus je rajouterai, que les thaĂŻlandais d’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale font les choses trĂšs lentement, ce qui peut ĂȘtre source de tracas si vous avez des deadlines Ă  respecter.

Etes vous rémunÚre pour ce stage ?

Non, mais pour la partie « Sales » si le client signe votre proposition de devis, vous recevez 10% des bénéfices.

Combien de budget faut-il prévoir pour vivre à Bangkok ?

Tout dĂ©pend de votre train de vie et de ce que vous voulez faire en ThaĂŻlande. Je dirais que par mois, loyer, nourriture plus pour les Ă©ventuels voyages et sorties je compterai entre 700 et 800 euros. AprĂšs si vous sortez plus rĂ©guliĂšrement et prenez souvent l’avion, il faudra compter aux alentours de 1000 euros

Au niveau logement, est ce facile de trouver ?

Depuis la France, a vrai dire c’est assez difficile Ă©tant donnĂ© que beaucoup de bailleurs ou de propriĂ©taires proposent des logements pour une pĂ©riode minimum de 1 an. Cependant la meilleure solution est Ă  mon sens de venir une semaine avant le dĂ©but pour visiter des logements sur place. SI vous ne voulez pas vous embĂȘter vous pouvez passer par une agence directement mais se faire un avis avec uniquement des photos qui sont souvent bien retouchĂ©es, c’est assez dangereux Ă  mon avis, surtout que le quartier doit ĂȘtre aussi pris en considĂ©ration. Enfin ils existent les groupes Facebook dĂ©diĂ©s aux recherches d’appartement Ă  Bangkok qui peuvent vous ĂȘtre utile.

Pouvez-vous vous déplacez facilement ?

Bangkok est gigantesque ce qui est assez difficile Ă  se rendre compte tant que vous n’ĂȘtes pas sur place. Les distances sont trĂšs grandes mais la ville Ă  un rĂ©seau de mĂ©tro (BTS, MTR) assez bien fait pour rayonner dans la capitale. Cependant cela reste trĂšs ciblĂ© sur les quartiers principaux. Il y a aussi un rĂ©seau de bus quoiqu’assez difficile de s’y retrouver. Sinon la meilleure solution aprĂšs le mĂ©tro reste les motos taxis assez bon marchĂ© et qui permettent de se faufiler entre les Ă©normes embouteillages que connait la ville

Au niveau du Visa comment ça se passe ?

Étant donnĂ© que l’entreprise est française ils ne peuvent vous dĂ©livrer les documents pour un visa « de stage ». Vous devez donc vous rabattre sur les visas touristiques de deux mois + 1 mois d’extension. PassĂ© cette pĂ©riode vous devrez quitter le pays et vous rendre dans un pays limitrophe pour refaire un visa.

Malgré le travail est-il possible de voyager ?

Bien sûr, et ce qui fait un des atouts de ce stage étant donné que vous pouvez travailler de chez vous, via votre ordinateur. Cela vous permet donc de travailler tout en profitant du pays.

Cette expĂ©rience vous a ‘elle apporter un rĂ©el plus ?

Elle m’a permis d’expĂ©rimenter la vie d’un expat ce qui est dĂ©jĂ  Ă  proprement parler une expĂ©rience unique. De plus elle permet de gagner en maturitĂ© car vivre en Asie implique une certaine implication personnelle, gĂ©rer son quotidien comme les documents administratifs et son travail du stage nĂ©cessite une autonomie qui s’acquiert avec ce type d’expĂ©rience.

SI c’était Ă  refaire. Le referiez-vous ?

Bien entendu, c’est une formidable chance de vivre ce genre d’expĂ©rience car cela vous forge j’en suis convaincu. Peu de monde ont eu cette chance et c’est pour moi un rĂ©el plus tant sur le plan pro que privĂ©. J’ai dĂ©jĂ  hĂąte de repartir Ă  vrai dire !

Que conseilleriez vous Ă  un Ă©tudiant cherchant un stage a l’étranger ?

Il faut faire des concessions je pense, on ne peut pas tout avoir :  la destination, l’entreprise, les tĂąches, le salaire
 HonnĂȘtement je ne crois pas au stage idĂ©al, c’est utopique et je pense que l’on finit souvent déçu. Ne mettez pas trop d’attentes et vous serez positivement surpris.

Un deuxiĂšme point, ne partez pas avec des aprioris, ce que pense avant, en France ce qu’on vous dit sur la ThaĂŻlande est souvent dĂ©connectĂ© et c’est souvent des gens qui n’ont jamais mis les pieds dans ce pays qui vous le diront.

Enfin, foncez, vous ne regretterez pas votre choix et comme moi vous voudrez repartir aussitĂŽt !