Aéroports en Thaïlande

Infrastructures aéroportuaires Thaïlandaises

Un reflux du nombre de passagers internationaux, associé à un fort trafic intérieur, a conduit la Thaïlande a accélérer son programme d’investissement dans l’infrastructure aéroportuaire pour répondre à une demande accrue.

La Thaïlande a fait face à une croissance du nombre de voyageur plus lente au cours des 18 derniers mois, du notamment aux récent troubles politique. Les chiffres montrent que, bien que le trafic intérieur a grimpé de 16,1%, l’augmentation a été compensée par une baisse de 5,6% des arrivées internationales. Globalement, les six principaux aéroports exploités par les aéroports de Thaïlande (AOT) ont connu une année en année saut de 37,8% du nombre de passagers en Juin et une augmentation de 25% des vols.

La pression se fait beaucoup sentir sur les aéroports de province, qui ont lancé de vastes programmes de modernisation. Ce programme devrait largement désenclaver certaines villes, augmenter le tourisme et le fret aérien et ainsi réduire la pression sur les aéroport de Bangkok.

aéroport-bangkok.
Suvarnabhumi devrait augmenter sa capacité d’ici 2019, Don meuang aussi
deuxième hub aérien de la capitale, de 18,5 à 30m de passagers par an, avec la construction d’un nouveau terminal qui sera pret Septembre 2016. L’aéroport dessert principalement les vols des compagnie low cost, et cette augmentation du fret aérien soulagera Suvarnabhumi.

Orientation régionale

Alors que les deux plus grands aéroports de Thaïlande sont l’objectif principal de ces investissements, les travaux visent également les aéroports secondaires dans le but de renforcer les réseaux régionaux, avec des installations à Chiang Mai, Phuket, Hat Yai et Chiang Rai.

AOT cherche également à agrandir l’aéroport de Mae Sot, à la frontière birmane, en prévision de la croissance attendu grâce à une zone économique spéciale dans la région. Le ministère des Transports a annoncé des plans d’investissements de 298 Millions de bath dans le projet, qui comprend l’acquisition de terrains supplémentaires pour l’expansion de l’aéroport, avec une fin des travaux prévus en 2018.

DEVIS GRATUIT